être gothique ?

 
Mercredi mai 16, 2012

Le mouvement gothique est apparu vers la fin des années 1970 au Royaume-Uni. Il relatait une certaine souffrance encadrée d’élégance et trouve ses adeptes, surtout dans la catégorie des jeunes. Actuellement, la culture gothique est ancrée dans un univers musical, incarnée par des styles vestimentaires, des allures corporelles et apporte sa contribution à la création de nouvelles normes de comportement. Au même titre qu’écouter de la musique, s’habiller et se parer sont des préoccupations gothiques. Le mouvement gothique, de même que son ancêtre, le mouvement romantique  est une réaction réaliste à la société de consommation. Mais, contrairement aux punks ou autres mouvements qui eux aussi rejetaient ce monde factice, les goths le font avec délicatesse et élégance. Ils sont fascinés par  la musique, la littérature, …. Peu importe, ce qui compte c’est que la démarche soit la  recherche de ce qui est Beau. Cette quête esthétique peut prendre plusieurs formes, selon la sensibilité de chacun.  Le mouvement gothique est souvent considéré d’atypique, voire marginale par certaines personnes. D’autres y perçoivent même l’ombre du satanisme et le juge dangereux pour la communauté. Afin d’éviter les jugements hâtifs, il serait préférable de bien déterminer le problème s’il y en a vraiment. A priori, les gens semblent privilégier le critère apparence pour apporter leurs opinions concernant  le mouvement gothique. Effectivement, les effets vestimentaires ainsi que les accessoires portés par un goth rendent certains méfiants, mais encore faut-il raisonner en toute objectivité. Tout est question de goût et de couleur. Rien n’empêche quelqu’un de mettre ce qui lui plaît, le cas contraire serait regrettable. Tout individu est censé être différent d’un autre, sinon, notre monde serait invivable. La diversité est une richesse culturelle et contribue au développement de tout être car la frustration ne mène qu’à la dérive. Même dans la science économique, un grand philosophe néo-classique a affirmé que pour que l’équilibre se fasse sentir, il faut « laisser faire, laisser aller ». Cela signifie qu’il ne faut jamais se cacher sous un pseudo identité, Il faut se montrer tel qu’on est. Le style gothique n’est associé à aucune religion et encore moins la politique. Il reste tout simplement une tendance et un état d’esprit comme tant d’autres. Ainsi, ce n’est pas étonnant de rencontrer une boutique gothique où l’on vend exclusivement des vêtements gothique comme on pourrait voir des établissements qui se spécialisent en style western par exemple. Si le vêtement et la tendance musicale ont tant d’importance, c’est tout simplement une façon d’extérioriser et d’exprimer les sentiments. Par contre, les préjugés ne cessent d’alimenter certains médias et rendent les  choses de plus en plus compliquées. Néanmoins, on remarque la présence du gothisme un peu partout dans le monde, ce qui s’explique par le fait que ce mouvement n’est pas pour autant banni par l’ensemble de la communauté. Ce n’est pas évident de qualifier quelqu’un, de gothique par simple observation des aspects extérieurs car le proverbe dit que « l’habit ne fait pas le moine ». Il ne faut donc pas se fier aux apparences et savoir discerner les vrais, des faux. Chacun a le droit de vivre sa vie selon ses désirs, du moment où cela ne cause aucun préjudice à autrui. De toute manière, ce n’est pas juste de faire un jugement collectif devant un fait. Il serait plus sage d’observer chaque cas isolément. De toute manière, le problème est fondé sur l’incompréhension et l’intolérance. On peut « cohabiter » sans pour autant se familiariser au point d’avoir une vision unique. Il s’agirait d’un respect mutuel et sans ingérence dans les affaires des autres. Les propos blessants n’arrangent rien et engendrent une haine latente qui ne mène qu’à la détérioration de la situation déjà effervescente. Le cas des gothiques ne laisse pas mal de gens indifférentes, compte tenu des idées véhiculées par certains médias. Il y a une campagne de dénigrement en vue de les discréditer et d’assombrir leur image. En principe, être gothique c’est être pacifique ;  On n’attend pas une réaction violente de la part d’un gothique. Il ne demande qu’un simple respect envers lui et tout se passe bien. En tout cas, vivre ensemble paraît incontournable mais un autre célèbre philosophe, à son tour, avait confirmé que « l’enfer, c’est les autres ».

maquillage gothique

 
Mardi avril 17, 2012

Depuis plusieurs années, j’ai adopté sans demie mesure un look totalement gothique. Alors bien sûr, je fais très attention à mes tenues vestimentaires et aux chaussures que je porte, mais pour un total look gothique, le maquillage fait aussi partie de mes habitudes. Le maquillage est très important pour tous les gothiques, aussi bien pour les femmes que pour les hommes, il permet d’amplifier ce côté mystérieux qui en intrigue bien plus d’un. Au début, je ne maîtrisais pas beaucoup les techniques de maquillage, mais au fil des années, je me suis améliorée et parfois je m’accorde quelques fantaisies.

La base du maquillage gothique est très simple, un teint très pâle mis en contraste avec des yeux et des lèvres très noirs. Pour le teint, j’utilise un fond de teint légèrement plus clair que mon teint naturel. Il ne faut pas trop en abuser au risque d’avoir un effet grise mine non désiré. J’applique plutôt mon fond de teint par petites touches pour éviter l’effet masque. Et en règle générale, j’ajoute aussi un léger soupçon de blush , pour ne jamais paraître fatiguée ou malade. Je trouve que cela est plus joli au final. Au départ, j’utilisais du fond de teint blanc neige, mais je le trouvais trop difficile à appliquer et avant tout le résultat ne me satisfaisait jamais, pourtant ce n’est pas faute d’avoir testé différentes marques de fond de teint.

Ensuite, pour les yeux, j’opte pour du mascara, du crayon ou encore du khol. La plupart du temps, je ne fais que le contour des yeux en les marquant bien. Quand j’ai plus de temps, je fais des variantes en faisant des traits plus dessinés autour de l’œil, comme un tatouage. Parfois, je fais aussi une trainée noire jusqu’au milieu du visage, qui fait office de fausse larme. J’avais également trouvé un petit encreur en forme de larme.

Pour les lèvres, là aussi, la plupart du temps, j’utilise un rouge à lèvres noir. Selon les occasions, la couleur rouge et de préférence un rouge sang donne aussi un très bon effet de contraste. Un rouge à lèvres pourpre ou violet permet aussi de varier les genres.

Et comme un look totalement gothique se doit de l’être jusqu’aux bouts des ongles, un vernis à ongles very black s’impose !

Chaussures à ton pied ?

 
Vendredi mars 2, 2012

new rock

Parlons un peu des chaussures gothiques …

Une tenue vestimentaire gothique sans bottes ou chaussures adaptées n’est évidemment pas complète ! Dans ce domaine la marque légendaire est bien sûr New Rock. C’est en 1978 en Espagne que new rock fait une entrée fracassante dans le milieu underground avec des modèles encore jamais vu à l’époque et aussitôt adoptés par le milieu gothique, mais pas seulement, en effet les bikers et rockers en général sont tout aussi attirés par new rock. Depuis la marque n’a cessé de grandir et est maintenant connue aux 4 coins du monde. Le look mais aussi la qualité ont contribués à ce succès. Qui ne rêvent, dans le milieu alternatif de s’acheter sa première paire de new rock ? Le coût en freine quelques-uns malheureusement, mais si vous regardez bien, en comparaison, une paire de nike à 150 € ou une paire de new rock à 200 €, lesquelles  de ces chaussures au final ont le meilleur rapport qualité prix ? (pour info une paire de new rock vous fera plusieurs années).

Il existe de nombreuses autres marques, une des plus connues étant démonia, marque Américaine qui propose des modèles plus abordables que new rock , ainsi contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour s’acheter une paire de bottes ou chaussures gothiques. Vous trouverez des chaussures démonia  à partir de 60 € avec une gamme allant de la petite chaussure lolita aux grandes bottes à plateformes.

Moi perso je vous conseille avant tout new rock, elles déchirent vraiment trop ! i love new rock…

Suis je gothique ?

 
Mercredi février 29, 2012

Comment définir quelqu’un de gothique ? Suffit-il de porter un pantalon noir et un grand manteau pour être gothique ? J’entends souvent dire les goths sont ceux qui écoutent d’abord la musique gothique. D’accord, mais alors quelqu’un qui s’habille dans le style, qui se maquille, qui est mystérieux et mélancolique mais n’écoute pas de musique goth, n’est pas gothique ? Ou inversement  quelqu’un de très joyeux dans la vie, qui s’habille en jean baskets, mais qui écoute de la musique goth , est gothique lui ? Continue reading

Take a look !

 
Mardi février 14, 2012

La tenue vestimentaire tient évidemment une place très importante dans l’univers gothique.

Cette culture urbaine est apparu dans les années 70’s après le déclin du mouvement punk, moins contestataire mais beaucoup plus sombre, le mouvement gothique a trouvé au fil des ans de nombreuses déclinaisons vestimentaires, tels le gothic lolita, le visual kei en passant par le gothique romantique, le batcave, le cyber-gothique et bien d’autres.

Contrairement aux idées reçues les vêtements gothique sont souvent très raffinés, ils font appel aux tissus les plus nobles comme le velours, la dentelle, le tulle avec une perpétuelle recherche d’originalité dans les coupes et le travail des matières. Souvent inspiré du style victorien et baroque, on retrouve ainsi de très beaux corsets et serre-taille, de longues jupes, robes ou encore des manteaux sortant vraiment de l’ordinaire. La plupart du temps tous ces vêtements sont déclinés en noir, mais pas toujours et l’on retrouve des couleurs comme le violet, le pourpre, le rouge et même le blanc. C’est en partie pour cela que de nombreuses personnes étrangères au mouvement sont attirées par les vêtements gothique.

Le style cyber-gothique s’est approprié de nombreux accessoires plus colorés les uns que les autres allants du masque à gaz aux lunettes goggles en passant par les cyberlox, l’utilisation de couleurs ‘fluo’ est le signe distinctif des cyber-goth qui se retrouvent lors de soirées electro-dark déjantées.

Les gothiques romantiques sont bien loin de cela et préfèrent le noir, le noir et le noir ! Très recherché avec de splendides coupes, leurs vêtements font preuves d’un sens du détail incroyable. L’utilisation de dentelle et de broderies est très répandue chez les femmes mais également chez les hommes avec toujours ce côté raffiné omniprésent. C’est le style vestimentaire le plus répandu dans le monde gothique surtout chez les femmes.

Le style gothic lolita venu tout droit du pays du soleil levant regroupe de jeunes femmes aux tenues souvent plus colorés mais tout aussi raffinées, utilisant des jupons sous les robes et jupes pour leurs donner un effet bouffant en cloche absolument indispensable. L’accessoire est également très présent allant du mini chapeau aux grandes chaussettes.

Le mouvement métalleux est lui-même fortement inspiré du style gothique dans sa tenue vestimentaire mais avec un côté plus agressif, utilisant de nombreux clous, rivets et chaines métalliques pour ornés pantalons, chemises et vestes.

Je reviendrais plus en détail et de manières approfondies sur chaque style dans de prochaines parutions…